Drop Down Menus CSS Drop Down Menu Pure CSS Dropdown Menu
Type Here to Get Search Results !

ECHANGES | Mayotte compte davantage sur la Grande Ile

 



L’île de Mayotte veut pouvoir compter davantage sur Madagascar pour son approvisionnement en produits de base. Pour cela, elle souhaite que les deux îles de l’océan Indien puissent disposer d’un système logistique plus efficace. 

Dans le cadre de la mise en œuvre des conventions de coopération entre Mayotte et Madagascar, conventions signées en juin 2022 entre le Département de Mayotte et 11 régions de la Grande Île, une délégation mahoraise, dirigée par Ben Issa Ousseni, Président du Conseil Départemental de Mayotte, est actuellement en mission à Madagascar pour constater de visu l'avancement desdits projets et surtout afin d'en assurer le suivi.

Les membres de cette délégation, accompagnés du Directeur Général en charge des Projets Présidentiels Augustin Andriamananoro, ont été reçus, consécutivement, par le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, Justin Tokely, puis par le Ministre en charge des Transports, Rolland Ranjatoelina, la semaine passée. Les échanges ont été qualifiés d’ouverts et de fructueux.

Lors de ces rencontres, le Président Ben Issa Ousseni a fait part de l'intention du Département de Mayotte d'augmenter son approvisionnement auprès de la Grande Île. Ce département d'Outre-Mer a longtemps souffert des difficultés de fret en provenance de Madagascar, a-t-il expliqué. De ce fait, il souhaite améliorer les relations entre les deux îles en matière de transport, notamment de fret, mais aussi de personnes. Cette mission à Madagascar a alors pour but de solliciter l'appui des autorités malgaches sur le sujet, avec de plus en plus de liaisons aériennes entre Mayotte et la Grande Île.

Par ailleurs, la mise en place d'une ligne maritime est également envisagée afin de permettre à Mayotte de s'approvisionner davantage notamment en matière de produits agricoles. « Par conséquent, les producteurs malgaches recevront plus de commandes et exporteront davantage vers le marché européen », a indiqué la Direction Générale en charge des Projets Présidentiels qui n’a pas caché son optimisme quant à l’évolution des relations entre la Grande Ile et Mayotte.